Tous unis
POUR Perpignan !

© Romain Grau 2020
POUR 
Perpignan !

Rechercher
  • Romain Grau

Des mobilités douces et durables « POUR Perpignan »

Les nombreux échanges, lors de l’atelier « Mobilités » animé avec le professeur d’université Jean-Marc Moulin au « New York Café » à Saint Gaudérique, ont permis d’enrichir le « Plan Mobilité » global que nous présenterons dans les tout prochains jours.

Cette question des mobilités constitue un élément essentiel du dynamisme économique de notre ville et de son futur. Sur ce plan aussi, Perpignan n'est pas au niveau des villes françaises similaires et la situation des Perpignanais n’est guère enviable. La mobilité douce et durable doit être l’une de nos priorités si nous voulons inscrire les transports dans la nécessaire transition écologique. Ce plan a aussi pour objectif de redonner du pouvoir d’achat aux perpignanais, de mettre « plus de sécurité » dans nos rues pour les piétons et les cyclistes, de rendre notre ville plus attractive et plus paisible, de faciliter nos déplacements et d’augmenter la fréquentation de nos commerces.

Parmi les nombreuses propositions qui ont été débattues hier soir, nous pouvons d’ores et déjà citer : · La gratuité du bus pour tous. Le débat sur son mode de financement a montré précisément que ce choix politique était tout à fait réalisable sans aucune incidence fiscale, · L’installation d’arrêts de bus à moins de 300 mètres de chaque perpignanais, · La mise en place d’un plan concerté de réduction de la vitesse des voitures en centre-ville mais aussi dans tous les quartiers par des aménagements adaptés, · La création de deux lignes de bus (Est/Ouest et Sud/Nord) sur voies réservées, · La gratuité pour les Perpignanais du péage autoroutier du contournement de Perpignan pour désengorger et dépolluer le cœur de ville, · Le développement des zones piétonnes en sommeil depuis plus de 20 ans et la végétalisation de la ville pour redonner à tous le goût de flâner dans leur ville.

D’autres propositions comme la création de parkings-relais sécurisés reliés au centre-ville par des navettes électriques, la création d’une continuité des pistes cyclables aujourd’hui particulièrement dangereuses ont été débattues et seront retenues.